Actualite Bitcoin exclu News Uncategorized

Les meilleures crypto-monnaies en 2019

Aujourd’hui des crypto-monnaies il en existe plusieurs milliers et il n’est pas toujours très évident de s’y retrouver. Certains projets sont assez innovants, d’autres révolutionnaires, inutiles, ou pire, sont des scams (des arnaques).

Réussir à identifier les crypto-monnaies prometteuses qui ont des chances de rapporter de l’argent n’est pas chose aisée pour un néophyte.

Le plus simple semble donc de placer son argent sur le top 10 des crypto-monnaies de Coinmarketcap, ce qui n’est pas censé représenter un gros risque.

Mais qui dit faible risque dit également des faibles gains potentiels. Attention quand même, car le fait qu’une cryptomonnaie soit dans classé dans le top 10 ne vous immunise pas d’une potentielle (très) grosse chute.

La meilleure façon de maximiser ses gains potentiels semble donc de trouver des projets étant encore sous le radar et qui présentent une faible capitalisation totale.

Mais dans ce cas, l’issue du projet est souvent très incertaine et le risque pris est par conséquent très important.

Chez NewCryptomonnaie nous avons une approche différente quand nous choisissons des investissements à suggérer à nos lecteurs. Tout d’abord, nous invitons toujours nos lecteurs à faire des recherches complémentaires et à ne pas prendre notre avis comme une vérité absolue. Pour rappel, ce ne sont pas des conseils en investissement, seulement des opinions, que d’autres pourraient ne pas partager. N’hésitez pas à nous donner vos avis en commentaire.

En second lieu, nous sommes plutôt d’avis qu’il faut se focaliser sur des projets qui ont déjà commencé leur développement et qui ont déjà présenté, au minimum, un prototype fonctionnel. La rentabilité en cas de succès ne sera pas aussi importante qu’un projet véritablement sous le radar, mais elle sera plus grande qu’un projet présent dans le top 10 de Coinmarketcap.

Dans cet article, nous allons vous présenter le top 10 des crypto-monnaies qui nous plaisent le plus pour l’année 2019. Nous estimons que ces projets offrent un bon compromis entre le risque pris et le potentiel de profit. Il s’agit de 10 crypto-monnaies à fort potentiel mais il ne s’agira pas forcément des crypto-monnaies les plus rentables.

 

Notre Classement : Top 10 des crypto-monnaies prometteuses en 2019

 

0x (ZRX)

0x est un protocole open-source qui veut permettre l’échange des tokens (jetons) ERC-20 via la blockchain Ethereum d’une manière rapide, pratique et décentralisée.

Il est possible d’échanger ces crypto-actifs sur des sites d’échange de type Binance, mais on en revient à un système centralisé. On peut également utiliser des exchanges décentralisés (DEX) comme IDEX, mais ces sites sont en général lents et la prise en main n’est pas des plus intuitives.

Pour fonctionner, 0x utilisera à la fois le meilleur des possibilités on-chain et off-chain, c’est-à-dire à la fois sur le réseau et en dehors du réseau :

  • Les smart contracts seront utilisés afin gérer les transactions sur le réseau 0x.
  • Des relayeurs se chargeront de gérer ce qui se passe en dehors du réseau 0x, comme par exemple la gestion de l’order book, ou carnet d’ordres. Ils prendront au passage une commission, qui est toutefois largement inférieure à celle que prend un DEX actuellement.
  • Le jeton ZRX permettra quant à lui de participer à la gouvernance du réseau 0x en octroyant à ses détenteurs un droit de vote qui permettra de décider de l’évolution du projet.

 

Basic Attention Token (BAT)

 

Basic Attention Token veut révolutionner le monde de la publicité sur internet grâce au navigateur Brave.

Partant du constat que les plus gros gagnants dans le monde de la publicité sur internet sont les intermédiaires. Mais également que le milieu comporte énormément de fraudes ou de restrictions portant atteinte aux libertés d’expression de certains, BAT tente de mettre au point un système différent avec l’objectif d’éliminer ces contraintes.

Voici quelques unes des choses que Basic Attention Token tente d’implémenter :

  • Supprimer les abus envers les utilisateurs. Citons quelques chiffres actuels :
    • Jusqu’à 50% des données (data) sur mobile sont utilisées pour afficher de la publicité. Cela représente jusqu’à 23$ par mois pour certains utilisateurs. Ici nous parlons de la connexion utilisée pour télécharger des pubs.
    • Les publicités mettent jusqu’à 5 minutes pour s’afficher et ralentissent le chargement des pages.
    • La batterie des téléphones portables peut perdre jusqu’à 21% de sa durée de vie à cause des pubs.
  • Diminuer l’impact négatif envers les créateurs de contenu. Voici quelques exemples :
    • Google et Facebook prennent 73% des revenus publicitaires et 99% de la croissance.
    • Les revenus publicitaires diminuent au fil du temps.
    • Plus de 600 millions d’utilisateurs ont désormais un bloqueur de publicité.
  • Tenter d’augmenter le retour sur investissement des personnes faisant de la pub. Les problèmes actuels sont les suivants :
    • Il est difficile de savoir exactement pour quoi on paie en faisant de la pub.
    • De nombreux bots ou sites web frauduleux génèrent des fausses vues.
    • Le ciblage n’est pas toujours optimal, ce qui incite les utilisateurs à ignorer la pub.

Pour achever ces objectifs, BAT a notamment mis au point une suite de navigateurs compatibles avec différents systèmes d’exploitation : Brave, une version très lourdement modifiée du navigateur open source Chromium.

Dans chacune des variantes de Brave (Windows, iOS, Android…), le système d’échange de BAT est intégré et permet de récompenser équitablement les créateurs de contenu ayant choisi de l’utiliser. Il s’agit donc d’un projet avec un produit d’ores et déjà fonctionnel, quoique pas encore parfait, et qui ne demande plus qu’à ce qu’on l’utilise.

En utilisant Brave, les publicités seront automatiquement masquées. Vous pouvez voir le nombre de publicités et de mouchards bloqués. Vous pouvez ensuite rétribuer vos créateurs de contenus préférés en jetons BAT.

 

Binance Coin (BNB)

Binance est un site d’échange de crypto-monnaies qui a été créé en juillet 2017. En à peine quelques mois, Binance a su s’imposer comme un des leaders du marché et est actuellement numéro 1 en termes de volume journalier. Mais ce n’est pas pour autant que l’entreprise se repose sur ses lauriers.

Binance continue à recruter du personnel qualifié et à améliorer son infrastructure. Elle a d’ailleurs ouvert une succursale à Malte et est en négociation avec des banques pour permettre à ses utilisateurs d’acheter directement les différents altcoins avec de l’argent fiat (€, $, etc.).

Voici quelques avantages de Binance par rapport à la concurrence :

  • L’entreprise n’accepte de lister sur sa plate-forme que les projets les plus sérieux. Binance a déjà délisté (c’est-à-dire exclus) des projets qui ne correspondait plus à ses standards, ou qui se sont révélés être des escroqueries.
  • Le jeton BNB permet de bénéficier de toute une série d’avantages :
    • Augmentation des gains liés au parrainage.
    • Réduction des frais sur les transactions pendant les 4 premières années. Ensuite, le jeton servira à la création d’une plate-forme d’échange décentralisée.
    • Réduction des frais pour les plus gros VIP.
  • L’entreprise n’a jamais rencontré de problème majeur. Les quelques fois où des soucis se sont déroulés, les sécurités internes à Binance ont empêché immédiatement que le problème s’aggrave.

 

NEO (NEO)

NEO, anciennement connu sous le nom d’AntShares, est la première blockchain publique open-source chinoise. La particularité de ce crypto-actif est qu’il fonctionne selon un système basé sur deux jetons, le NEO et le GAS :

  • Le NEO permet de participer à la gouvernance et de recevoir des GAS de manière passive en détenant simplement les jetons NEO sur un wallet compatible.
  • Le GAS a besoin d’être utilisé pour payer tous les frais de transaction liés à l’utilisation du réseau NEO.

Voici quelques avantages que possède NEO par rapport à d’autres blockchain existantes :

  • Le nombre maximal de transactions que permet NEO est de 10.000 à la seconde. On est donc très largement au dessus du bitcoin (7 transactions) ou de l’Ethereum (une quinzaine).
  • Il est possible de programmer des contrats intelligents sur le réseau NEO. En outre, le projet permet également de mener à bien des ICO en fournissant aux utilisateurs des jetons dits de type NEP-5, à l’instar des ERC-20 du réseau Ethereum.
  • Contrairement à un bon nombre d’autres projets, NEO est déjà fonctionnel. De nombreuses ICO ont déjà eu lieu via son réseau, et un projet de transactions inter-chaînes (de l’anglais cross-chain) est en cours de conception.

Cependant, méfiez-vous de sa forte centralisation et à sa proximité avec le gouvernement chinois qui peut aussi bien être une force qu’une faiblesse.

 

 

Waltonchain (WTC)

Waltonchain est un projet de blockchain qui se concentre à la fois sur la partie logicielle et la partie matérielle des choses. Son but est de devenir un des leaders de l’internet des objets (internet of things – IoT).

Pour mener à bien ses objectifs, WTC combinera le meilleur des technologies industrielles et numériques pour créer un système de logistique en utilisant les puces RFID (Radio Frequency Identification – Identification par ondes radio) présentes sur les objets de type IoT en les combinant avec la blockchain.

L’utilisation de la blockchain permettra notamment :

  • De vérifier l’intégrité des données afin de pouvoir effectuer des audits fiables.
  • D’apporter une preuve d’authenticité.
  • De garantir la sécurité.
  • D’avoir une traçabilité irréprochable.
  • De collecter des données afin d’en tirer des statistiques après avoir effectué une analyse.

Voici les points forts du projet Waltonchain :

  • WTC a réussi à mettre au point sa propre puce RFID qui est désormais protégée par un brevet.
  • La société Waltonchain produit elle-même ses puces RFID dans sa propre usine.
  • Le coût de cette puce est vraiment faible, et elle peut être insérée dans n’importe quel produit, ce qui ouvre l’accès à de nombreux marchés différents.
  • Si leur puce s’impose et que la technologie fonctionne correctement, WTC pourrait devenir le leader mondial de la gestion logistique.

Attention tout de même au sérieux du projet. Des concours auraient été trafiqués pour faire gagner leurs propres employés.

  

Steem (STEEM)

Steem a été créé en partant du constat que les créateurs de contenus sur internet n’étaient payés que grâce à l’affichage massif de publicité sur leur blog ou leur site internet. On arrivait bien souvent sur des sites avec de la publicité partout et cela devenait vite agaçant pour le lecteur. Il en résultait alors un départ du lecteur ou l’installation d’un bloqueur de publicité, ce qui supprimait les revenus publicitaires de l’auteur.

Afin de régler ce souci, Steem a eu l’idée de lancer sa plateforme de blogging avec le principe de fonctionnement suivant :

  • Le propriétaire du blog crée du contenu de qualité.
  • Les utilisateurs votent pour les contenus qu’ils estiment intéressants.
  • Le créateur de contenu reçoit des récompenses sous la forme de jetons STEEM, échangeables contre de la monnaie fiduciaire ou d’autres crypto-actifs.

Steem commence à s’imposer dans la cryptosphère, et pourrait à terme s’imposer partout ailleurs pour les raisons suivantes :

  • Le projet est encore relativement récent et la plupart des rédacteurs évoluent au sein du monde des crypto-actifs. Ces derniers, à force d’utiliser cette plateforme de blogging, convertiront petit à petit leurs proches qui utiliseront également la plate-forme.
  • L’absence de publicité tout en offrant un contenu de qualité aux lecteurs est une demande de plus en plus récurrente.
  • Même si certains auteurs écrivent pour le plaisir, il est toujours sympathique de recevoir un petit quelque chose en retour. Plus le contenu sera pertinent pour les lecteurs, plus le rédacteur recevra. Il sera ainsi motivé à écrire à nouveau du contenu susceptible de convenir aux lecteurs.

Ce projet peut sembler entrer un peu en compétition avec le BAT mentionné plus haut, mais rappelez-vous que ce n’est pas une bonne idée de mettre tous ses œufs dans le même panier…

Attention, le 28 novembre 2018, le CEO de Steem annonce que 70% du personnel a été licencié. Cela ne signifie pas la mort du projet, redoublez simplement de précautions et informez-vous bien avant d’investir.

 

Waves (WAVES)

Waves est une plateforme qui tente de créer une place de marché universelle, où les gens pourraient créer leur propre crypto-monnaie, échanger des crypto-actifs, faire une demande de financement participatif pour divers projets… C’est ce qu’on appelle un DEX : un échange décentralisé.

Le projet est déjà bien avancé et voici quelques points qu’il est intéressant de souligner :

  • La prise en main de la plateforme est un jeu d’enfant.
  • La blockchain de Waves est capable d’effectuer jusqu’à 1.000 transactions par seconde.
  • Les frais d’utilisations sont minimes : 0.001 WAVES par transaction, c’est-à-dire moins d’un dixième de centime à l’heure actuelle.
  • Il existe des concours dans lesquels vous pouvez voter pour un projet qui vous plaît, ou soumettre le vôtre au vote populaire. Waves aidera alors personnellement le vainqueur du vote à mettre en place son projet.
  • Il est possible de payer directement avec de l’argent fiat (euro, dollar, etc.).
  • Waves a noué un partenariat avec Deloitte, une entreprise d’audit financier mondialement reconnue.

  

LIRACOIN (LIC)

Une crypto-monnaie communautaire.
C‘est une crypto-monnaie axée sur le maintien des intérêts de la communauté pour obtenir une valeur croissante, en termes de prix et de trade, une économie de croissance. C’est une sorte de crypto-monnaie qui vise à aider les personnes à satisfaire leurs besoins dans leurs transactions et leurs affaires. Liracoin, s’efforcent de bâtir une communauté solidaire afin de préserver les intérêts de toutes les personnes qui y participent. Ils offrent une décentralisation poussée tout en offrant les meilleures fonctionnalités de sécurité disponibles pour garantir toutes les transactions effectuées sur la Blockchain.

Dans un environnement et un système financier caractérisés depuis longtemps par sa volatilité et son imprévisibilité, les crypto-monnaies basées sur la communauté peuvent enfin faire volte-face, en 2019.

 

Nano, anciennement appelé “Raiblocks (XRB)”, a pour objectif unique de servir de monnaie universelle.

Pour arriver à ses fins, voici les 3 points principaux :

  • La vitesse des transactions, en les rendant “instantanées“. Dans la réalité, le processus prend environ 2 secondes.
  • La réduction du coût des transactions à 0. Il y a toutefois un petit coût, qui résulte de l’électricité dépensée pour valider la transaction, mais qui reste moindre par rapport au coût d’une transaction sur une blockchain classique.
  • La scalabilité à l’infini. La scalabilité représente la capacité de mise à l’échelle d’un réseau. Plus elle est grande, plus il est possible d’augmenter la charge que supporte le réseau. Pour l’instant, seul un maximum de 10.000 transactions à la seconde a été prouvé.

Le but avoué de Nano est de devenir à terme une alternative crédible à notre monnaie fiduciaire en tentant de remplacer les paiements classiques qui se font en euro ou en dollar.

 

Komodo (KMD)

Komodo est une crypto-monnaie anonyme ainsi qu’une plateforme d’échange décentralisée (DEX) similaire au WAVES.

Voici quelques caractéristiques du projet :

  • Utilisation d’un mécanisme de consensus appelé Delayed Proof of Work (dPoW). Il conserve la sécurité de la Preuve de Travail (PoW) tout en réduisant la consommation électrique et donc les frais de transaction avec la Preuve d’Enjeu.
  • Le mécanisme est très simple et astucieux : la blockchain KMD utilise principalement un système de consensus à base de preuve d’enjeu. Mais certains nœuds spéciaux, dénommés nœuds notariaux, inscrivent régulièrement un hachage, qui est en quelque sorte un résumé des blocs précédents, sur la blockchain Bitcoin.
  • Les informations sont donc sécurisées sur deux blockchains différentes, ce qui permet de rendre toute attaque beaucoup plus difficile.
  • Komodo autorise l’Atomic Swap, ce qui lui permet de faire fonctionner son exchange décentralisé (DEX) BarterDEX.
  • Création des premières ICOs décentralisées, les dICOs. L’objectif des développeurs était de permettre des ICO dans lesquelles l’investisseur est anonyme, de sorte à protéger sa vie privée au cas où son investissement est fructueux. En outre, cela permet également de financer les ICO avec de multiples cryptomonnaies facilement, plutôt que d’obliger un paiement en BTC ou ETH.
  • Komodo possède une communauté solide et relativement importante. De nombreuses personnes ont donc confiance en ce projet.

 

 

High Performance Blockchain (HPB)

High Performance Blockchain est une blockchain qui mélange des infrastructures matérielles et numériques. Elle fonctionne en fait grâce à une puce électronique implantée dans les ordinateurs, couplée à l’utilisation d’une plateforme spécifique.

Le problème de la lenteur des transactions et du nombre de transactions limitées par seconde est un sérieux soucis pour faire en sorte que la technologie blockchain soit adaptée à l’échelle planétaire. HPB veut résoudre le problème en créant une structure qui permette d’effectuer plusieurs millions de transactions par seconde. Pour se faire, ils souhaitent utiliser une infrastructure physique en complément d’une infrastructure logicielle, et demeurent les seuls à tenter cette approche à ce jour.

Voici 3 points essentiels du projet :

  • HPB annonce 1 million de transactions par seconde avec une durée de confirmation des transactions de 3 secondes. Cela permettra par exemple l’achat d’objets en ligne, ou un fonctionnement amélioré de l’internet des objets (internet of thing – IoT).
  • High Performance Blockchain possède une équipe avec une solide expérience. Si cette équipe venait à mettre au point sa technologie avant ses concurrents, cela pourrait signer l’arrêt de mort de nombreux autres projets de blockchain.
  • La technologie mise au point par HPB ne pourra fonctionner qu’avec leur puce numérique. De ce fait, il est fort possible qu’ils puissent verrouiller le marché et qu’ils imposent à terme leurs standards.

 

Related posts

Bitcoin est-il de droite ? – Proudhon, la propriété & la possession – Bitcoin.fr

bestcryptomonnaie

bientôt la fin du suspens

bestcryptomonnaie

les annonceurs français reprennent le contrôle

bestcryptomonnaie